Réponse de l’Alliance canadienne de l’autisme à la Conférence nationale sur l’autisme de l’ASPC

Pour consulter le communiqué de presse, cliquez ici.


À la suite de la Conférence nationale sur l’autisme, organisée par l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) les 15 et 16 novembre, l’Alliance canadienne de l’autisme et ses membres font preuve d’optimisme mesuré quant aux prochaines étapes de la stratégie nationale sur l’autisme.

L’objectif de cet événement virtuel de deux jours était de rassembler les gens afin de contribuer à l’élaboration de cette stratégie, en accueillant un éventail diversifié de participants, dont des personnes autistes de tout le Canada, leurs familles et leurs proches aidant, les provinces, les territoires, les peuples autochtones et d’autres parties prenantes. Les discussions et les sessions ont été élaborées dans le but de solidifier les domaines d’action prioritaires pour une stratégie nationale sur l’autisme et d’identifier les objectifs possibles à court, moyen et long terme.

L’Alliance de l’autisme et ses membres ont apporté leur expertise tant pendant la phase de planification que tout au long de l’événement, en tant que membres des groupes de travail et conférenciers, mettant ainsi au premier plan les perspectives uniques de nos membres ayant une expérience vécue.

La conférence a présenté divers sujets de discussion qui ont exploré les thèmes suivants : La sûreté et la sécurité ; la stabilité financière ; l’emploi ; l’équité, la diversité et l’inclusion ; le logement ; les ressources humaines en santé ; et la recherche,données et évaluation. Toutes ces questions et tous ces sujets s’alignaient sur les domaines prioritaires auxquels sont confrontées les personnes autistes au Canada et leurs familles, pour lesquels nous et nos membres avons milité au cours de la dernière décennie.

Bien que les défis et les opportunités discutés n’étaient pas nouveaux pour notre communauté, les participants ont salué l’étape franchie par le gouvernement fédéral pour catalyser un changement significatif sur ces priorités dans une stratégie nationale sur l’autisme.

Alors que nous continuons d’attendre avec impatience des solutions concrètes et viables pour les personnes autistes au Canada, nous insistons pour que les sujets abordés lors de la Conférence nationale sur l’autisme deviennent un engagement fermement articulé dans les semaines et les mois à venir.

L’engagement de l’ASPC pourrait se manifester par des mesures concrètes, dont les suivantes :

  • Une transparence continue et accrue sur le processus de développement et la structure de la stratégie nationale sur l’autisme ;
  • Une inclusion et un leadership plus marqués des personnes autistes ;
  • Des partenariats continus avec des organismes communautaires clés ;
  • Le développement de structures de gouvernance pour soutenir une stratégie nationale sur l’autisme ;
  • Des mesures de responsabilité et des échéances tangibles, et ;
  • Une allocation directe des ressources nécessaires pour soutenir une stratégie nationale sur l’autisme efficace qui apportera un changement durable.

Nous avons adressé une lettre au ministre de la Santé pour lui demander de s’engager verbalement et par écrit à finaliser l’élaboration de cette stratégie d’ici 2023, en précisant les processus et les ressources nécessaires à sa mise en œuvre. Cette lettre (en anglais) peut être consultée ici.

Au fur et à mesure que l’ASPC avance dans l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie nationale sur l’autisme, il est essentiel que les membres de la communauté autiste reçoivent des informations claires sur la façon dont l’engagement du gouvernement envers cette stratégie se concrétisera.

Nous sommes incroyablement fiers du travail que nous avons accompli jusqu’à présent pour plaider en faveur d’une stratégie nationale sur l’autisme. Nous sommes impatients de poursuivre notre collaboration avec le gouvernement fédéral afin de guider l’élaboration d’une stratégie nationale sur l’autisme efficace qui reflète les besoins complexes et diversifiés des personnes autistes au Canada et qui entraîne des changements significatifs.

– 30 –

Pour plus d’informations, contactez:
Rakhee Chowdhury
communications@autismalliance.ca

About the author

Follow us on Twitter